La création de l’association

Comment tout a commencé?  Comment avons-nous eu l’idée du concept?  Pourquoi comme ça et pas autrement?  Autant de questions que l’on nous pose souvent!

L’idée

Tout résulte d’une envie : changer les choses, aider les gens. Mais comment? Avec quels moyens? Pour quelle cause s’investir?

Notre présidente, Elodie, s’est posées toutes ces questions. Et en en discutant autour d’elle, elle a eu l’IDEE: créer une association, qui aiderait les associations. Simple non?
Au lieu de s’investir dans une association qui existe déjà, ou de créer une association avec un but unique, pourquoi ne pas créer une association qui viendrait en aide à d’autres?
Comme ça, pas de frustrations quant au choix de la cause, elles sont hélas si nombreuses.
Elle commence à en parler avec tant d’enthousiasme, qu’il ne faut que 2 minutes pour convaincre sa sœur, Marina, de se lancer avec elle. Seulement, en Alsace, il faut être 7 pour monter une association. Qu’a cela ne tienne, les motivés ne sont pas loin: famille, conjoints, amis et nous voilà 7 prêts à signer! En somme: que des personnes proches et qui s’entendent bien.

La concrétisation

On se rencontre de nombreuses fois et on peaufine: quel nom? Qui fait quoi? Quelles règles? Comment on s’organise?
Pas simple au début de s’en sortir! Mais en discutant, on construit on avance et cela prend forme
En premier lieu, tout le monde est d’accord pour aider des associations locales, et donc souvent méconnues.
Les associations nationales sont déjà reconnues et reçoivent beaucoup….Nous, on aimerait faire découvrir des associations, créer des liens, construire un réseau d’aide et d’échange.
Dans le même temps, on se dit que financer un projet précis nous conviendrait mieux. En effet, pouvoir expliquer aux gens à quoi exactement servira leur don a beaucoup plus d’impact. Pouvoir mesurer et quantifier concrètement les bénéfices de nos actions nous motivera d’autant plus.

Mais comment récolter des fonds? Avec des manifestations culturelles, dont l’INTEGRALITE des bénéfices sera reversée à une association.
On s’imagine déjà organisant un concert avec 1000 personnes!
Mais il faut commencer petit! Nous n’avons même pas encore d’argent! Au début, tout le monde met donc la main au portefeuille, pas le choix!
Mais rapidement, on a l’idée de participer à la fameuse foire Simon et Jude à Habsheim et d’y tenir une buvette! Et voilà comment nous avons construit la trésorerie! Tous les ans, la foire nous sert à remplir les caisses pour pouvoir investir dans du matériel (tente de réception, t-shirts, badges, casseroles, ustensiles etc..)
Mais depuis l’année dernière, et puisque les gros investissements ont déjà été faits, nous reversons également une partie des bénéfices à une association.

Le commencement

Une fois l’argent en poche, nous pouvons commencer: notre première action sera l’organisation d’une pièce de théâtre, au profit de l’association Saint-Vincent-de-Paul à Saint louis. Et c’est l’exemple parfait de ce que nous voulons entreprendre: aider certes, mais créer un réseau. Ainsi la marie de Saint Louis nous a fourni une salle, la troupe de théâtre nous a fait un prix et pour boucler la boucle, nous avons  par la suite aidé l’association de la metteuse en scène.
Nous sommes toujours en contact et en très bons termes avec Saint-Vincent-De-Paul et nous les aidons encore régulièrement. En échange ils nous soutiennent, nous font de la pub et viennent nous voir lors de nos actions.

Ainsi tout à commencé…

Entre temps nous ont rejoints de nouveaux membres, toujours des amis ou de la famille. Aujourd’hui nous sommes 12 membres actifs et essayons d’organiser 4 manifestations par an. A chaque fois nous découvrons de nouvelles associations/groupe/troupe/personnes merveilleuses. Lors de chaque action nous apprenons et essayons de nous améliorer. Notre réseau s’agrandit et on espère que tout cela durera encore longtemps !